L’Ouest cubain : Vinales & Cayo Levisa

Après les derniers jours paradisiaques au Mexique, nous arrivons à la Havane en fin de journée et nous dirigeons vers une « casa particular » conseillée dans le routard. Il faut savoir qu’ici, il n’y a pas d’auberges de jeunesse, très peu d’hôtels (bien chers) et de qualité médiocre. Nous optons donc pour la solution la plus authentique et au meilleur rapport qualité prix : dormir et manger au sein des familles cubaines.

L’arrivée à Cuba marque un changement radical par rapport à tous les pays visites précédemment..de plus nous retrouvons la fâcheuse habitude d’être sollicités sans cesse, ce qui ne nous amuse que moyennement.. Bref, il va falloir nous y habituer !

Un petit jour passé dans la capitale et nous voici répartis pour la visite de l’ouest cubain. Nous passerons quelques jours à la Havane avant de repartir, nous vous en dirons donc un peu plus à ce moment là !

Après 3h30 de trajet, nous arrivons à Vinales pour l’heure du déjeuner. As usual, nous n’avons rien réservé et toutes les casas sympas indiquées dans le routard sont full. Avec plus de 400 casas particulares dans le village, autant vous dire que nous avions le choix..les locaux en ont donc bien profité pour nous harceler.. Après quelques suées (gros sac sur le dos oblige), nous trouvons refuge chez Amelia, charmante vieille dame qui se plie en 4 pour rendre notre séjour agréable.

Le lendemain, nous décidons de nous rendre à « Cayo Levisa » pour la journée, petite île paradisiaque au large de la côté Ouest. Nous profitons de la mer turquoise et limpide, du sable blanc, du soleil et nous en profitons pour faire du snorkelling. On ne va pas vous le cacher, c’était chouette, mais les fonds marins n’ont rien a voir avec l’Indonésie, il va falloir s’y faire ! (ohh les rabats joie me direz vous ;-))

Le lendemain, petite balade dans la vallée de Vinales où nous marchons au milieu des mogotes (sorte de pains de sucre) et passons devant les champs de tabac, ananas, pommes de terre, bananiers, etc. Nous avons même eu la chance d’assister à un roulage de cigare ! Les « pains de sucre », paysages verts et la terre bien rouge, tous les ingrédients sont présents pour avoir de magnifiques paysages.

Routards dans l’âme, nous ne perdons pas une minute et enchainons sur la péninsule de Zapata au centre sud du pays.

JC vous l’ayant expliqué dans le précédent post, nous sommes désolés mais pas une seule photo ne pourra être mise en ligne (un post, c’est déjà beaucoup compte tenu de la rapidité et la rareté des connexions ici..). Nous nous engageons à mettre toutes les photos en ligne sur le blog dès notre retour !

Jiss&Stef

Vinales

Publicités