Sucre

Holà Chicas, Holà Chicos,

Notre petit détour par Sucre nous a d’abord permis de tester les transports boliviens. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est folklorique. Je vous fais la liste : Bus introuvable car garé à la mauvaise place, pas de ceinture de sécurité, des arrêts intempestifs pour faire monter des autochtones, un pilote à la conduite sportive, et des boliviens qui ronflent comme des camionneurs…

Cela dit, une fois sur place, la ville de Sucre s’est avérée très mignonne et ensoleillée. Il faut dire que redescendre à 2700m nous permet de retrouver du souffle et un peu de chaleur! Les monuments sont tout blancs, plutôt jolis et notre hôtel hyper sympa. C’est en fait une auberge de jeunesse où des personnes du monde entier s’attardent plusieurs semaines pour prendre des cours d’espagnol. Au milieu de la cour où tout le monde se retrouve le soir, une vieille voiture est échouée donnant au lieu une ambiance style année 60.

Sucre, c’est aussi un marché vraiment étonnant. On y trouve de tout ! Une salade de fruit gigantesque pour moins d’1€, un jus de fruit frais pour 30 cts, c’est aussi l’occasion de goûter les plats typiques que sont le chorizo ou les salteñas (sorte d’empanadas). Le paradis de Stef !

Prochaine étape, Tupiza qui sera notre point d’entrée pour le « Salar d’Uyuni ».

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Publicités