Salar d’Uyuni & Sud Lipez

Holà Chicas, Holà Chicos,

Nous voici arrivés au deuxième moment fort de notre voyage : le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez.

Nous faisons le tour dans le sens inverse de tout le monde en partant de Tupiza. Nous embarquons donc dans un gros 4×4 pour 4 jours de découverte dans l’un des plus beaux endroits du monde.

Très difficile de résumer ce que nous avons eu la chance d’admirer, les photos sont plus parlantes…bien que moins époustouflantes que la réalité..

Je peux malgré tout citer pour les animaux : flamants roses, lamas, vigognes, vizcachas (ou lapins-rats), et pour les paysages : montagnes, volcans actifs et inactifs, déserts de sel ou de sable, lagunes, geysers, sources d’eau chaude…et j’en oublie certainement..Tout simplement magique, nous en avons pris plein les yeux pendants 4 jours !

Nous avions aussi la chance d’avoir une cuisinière, Modesta, qui nous a régalé à chaque repas en nous faisant découvrir les spécialités boliviennes (pas très bon pour la ligne !! J’ai repris tous les Kgs perdus).

Il faut cependant souligner que découvrir ces paysages a un prix : le froid ! Nous passions nos nuits dans des hôtels assez sommaires, parfois en sel, sans chauffage ni eau chaude. Il n’était donc pas rare de dormir sous des températures négatives à l’intérieur de la chambre…dur dur.

La visite du Salar marque la fin de notre aventure bolivienne et le début d’une petite escale chilienne à San Pedro de Atacama.

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Tupiza

Holà todos!

D’habitude je ne me plains pas des trajets de nuits, mais celui-ci vaut le coup..10h de bus entre Sucre et Tupiza. Nous partons donc à 18h30 histoire d’arriver à 4h30 du mat’ à destination : normal ! Et comme d’hab’, les trajets se suivent et se ressemblent : des arrêts intempestifs pour prendre le plus de monde possible, les ronflements et la conduite sportive. Résultat, arrivée à 3h45 à la gare routière. Comme de bons routards, nous décidons de patienter quelques heures à la gare avant de trouver un hôtel afin d’économiser une nuit. Nous avons rejoint des dizaines de locaux dormant dans la gare, avec nos bons sacs de couchage, avachis sur un banc à -4°: ma première nuit en mode clodo..
Passons sur cette aventure plutôt drôle, nous sommes venus ici pour découvrir le Far West bolivien.

Nous nous laissons tenter par un triathlon pour le moins typique : 4×4, balade à cheval et vélo.
Le cheval : une première pour moi. Conclusion : bien agréable au pas, bien moins au trot !
Et la descente en vélo bien sympa au milieu des canyons (ça tire un peu sur les bras !).
Les paysages sont vraiment fantastiques, des couleurs à couper le souffle : des roches ocres, rouges, vertes..on en a pris plein les yeux.

Demain, départ pour 4 jours dans le Salar dUyuni et Sud Lipez : une de nos plus grandes attentes 😉

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Sucre

Holà Chicas, Holà Chicos,

Notre petit détour par Sucre nous a d’abord permis de tester les transports boliviens. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est folklorique. Je vous fais la liste : Bus introuvable car garé à la mauvaise place, pas de ceinture de sécurité, des arrêts intempestifs pour faire monter des autochtones, un pilote à la conduite sportive, et des boliviens qui ronflent comme des camionneurs…

Cela dit, une fois sur place, la ville de Sucre s’est avérée très mignonne et ensoleillée. Il faut dire que redescendre à 2700m nous permet de retrouver du souffle et un peu de chaleur! Les monuments sont tout blancs, plutôt jolis et notre hôtel hyper sympa. C’est en fait une auberge de jeunesse où des personnes du monde entier s’attardent plusieurs semaines pour prendre des cours d’espagnol. Au milieu de la cour où tout le monde se retrouve le soir, une vieille voiture est échouée donnant au lieu une ambiance style année 60.

Sucre, c’est aussi un marché vraiment étonnant. On y trouve de tout ! Une salade de fruit gigantesque pour moins d’1€, un jus de fruit frais pour 30 cts, c’est aussi l’occasion de goûter les plats typiques que sont le chorizo ou les salteñas (sorte d’empanadas). Le paradis de Stef !

Prochaine étape, Tupiza qui sera notre point d’entrée pour le « Salar d’Uyuni ».

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

La Paz & Tiwanaku

La Paz est la capitale la plus haute du monde, étagée de 3200m à 4000m, où les riches vivent en bas, et les pauvres tout en haut : 800m de dénivelée, ça compte !

La Paz représente bien la grande ville : bruyante, assez sale, pleine de tags..une ville qui monte et qui descend, encore et encore..Nous décidons donc d’y rester une seule journée et de consacrer une journée de plus pour visiter Tiwanaku (cf. plus bas).
Mis à part ce descriptif quelque peu négatif, nous avons déniché un super hôtel pas cher (3,5€/pers) et très propre, collé à un resto mexicain à tomber par terre (vous pourrez voir un petit aperçu sur les photos !). C’est également à La Paz que nous avons trouvé le petit déj (limite brunch) au meilleur rapport qualité prix ! (1,25€/pers). Ça fait bien plaisir 😉

Au delà de l’aspect financier, nous avons bien aimé les balades dans la ville, en passant par la Plaza Murillo, le quartier colonial, jusqu’à l’église San Francisco. Sans oublier le marché aux sorcières ! Pierres magiques, herbes diverses, potions mystérieuses, et même fœtus de lamas..ces petites boutiques vendent de quoi soigner tous les maux, ou vous porter chance dans la vie !

Nous décidons également de visiter les ruines de Tiwanaku situées à 70km de La Paz, site inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Cela nous a d’ailleurs donné envie de revoir Tintin et le temple du soleil, car toutes les icônes et symboles de la bande dessinée viennent d’ici. Cette excursion nous a permis de mieux connaître les « collectivos » (mini bus locaux). Ce n’est pas le grand luxe mais pas cher ! Ici, les ceintures, on oublie, on entasse le + de personnes possible et hop, c’est parti !
Nous avons également eu la chance de voir la fête au village voisin ! Rien à dire, les Boliviens ont la danse dans la peau, surtout après quelques bières !!

A bientôt,
Jiss&Stef


NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Lac Titicaca : bolivian side

Holà Chicas, Holà Chicos,

Ce post commence par une mauvaise nouvelle : Le Pérou c’est fini pour nous !

Nous arrivons donc en Bolivie en longeant le lac Titicaca pour rejoindre notre première escale qui sera Copacabana (rien à voir avec la plage brésilienne). Nous passons donc 2 jours dans cette mignonne petite ville touristique disposant d’une cathédrale et d’une petite plage.

L’excursion à faire dans le coin c’est la visite de « la Isla del sol » ou « Ile du soleil ». Cela commence par 2 bonnes heures de bateau sur un lac vraiment turbulent. Un quart d’heure de plus et je rendais mon petit dej’ (il faut dire que l’odeur d’essence ne m’aidait en rien).

Sur l’île nous faisons une balade de 4h à 4000m d’altitude sur des crêtes rocheuses en compagnie d’étudiants venant de Rouen. Le paysage est superbe et la conversation avec nos compatriotes nous rappelle nos jeunes années (Ah lala). De temps à autre un aigle vient faire des ronds au dessus de nos têtes.

Demain, direction La Paz en espérant que les mineurs qui bloquent l’entrée à la ville depuis le 11 septembre veuillent bien nous laisser passer.

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album