A propos stephint20

Product Manager, Orange

Quelques mois plus tard…

Holà todos,

Plusieurs mois après notre installation à la Réunion, il est enfin temps pour nous de vous faire un bilan de ce beau voyage.

Pour être honnête, il n’est pas facile de résumer ces 4 mois en quelques lignes, tout n’est pas forcément descriptible…voici quelques stats :

121 jours de voyage, 8 pays traversés, 2 continents et des milliers de kilomètres parcourus, 27 coups de tampons sur nos passeports, plus de 200h de bus, trajet le plus long en bus : 24h entre Salta et Iguazu, 7 vols, 9 moyens de locomotion : avion, bus, voiture, train, vélo, bateau, cheval, métro, funiculaire.

8000 photos prises, altitude maximale franchie : plus de 5000m en Bolivie, température la plus chaude : 37° dans le nord de l’Argentine / la plus froide : -10° en Bolivie, une petite centaine d’heures de randonnées, le plus beau trek (et aussi le plus difficile !!) : le circuit du W au Chili.

La plus jolie ville : Valparaiso, la ville la plus dynamique : Rio de Janeiro, le pays le plus cher : Argentine (121€/jour pour 2) / le moins cher : Bolivie (57€/jour pour 2), 36 articles postés sur le blog et 8500 pages vues, 22Kg pour le sac à dos de JC / 18kg pour Stef, des centaines de biscuits Oreo avalés, des litres et des litres de bière, de vin argentin / chilien et de rhum cubain ingurgités.

Le pays que nous avons préféré : l’Argentine / le moins aimé : Cuba pour Stef, le Mexique pour JC, le plus bel endroit : difficile de choisir entre le Sud Lipez (Bolivie) et la Patagonie (Argentine), le plus beau site historique : le Machu Picchu au Pérou, le plus beau site naturel : le glacier Perito Moreno.

Et puisqu’un voyage c’est aussi des rencontres, on se souviendra particulièrement de Mathilde, Arnaud & Delphine, Nico & Elodie, Barbara & Domi, Jonathan, Colette & Jean-Marie, et bien d’autres…

Le retour en France n’a pas été facile, même si nous étions ravis de revoir famille et amis. L’expérience vécue est unique…Plusieurs mois après notre retour, nous sommes toujours nostalgiques de tous les bons moments vécus, et ne rêvons que d’une seule chose : repartir pour de nouvelles aventures, mais bien plus longtemps cette fois-ci 🙂

Afin de partager ces bons moments avec vous, nous vous avons concocté une petite vidéo ci-dessous…et sachez que c’est 10 000 fois mieux en vrai !

Merci de nous avoir suivis pendant notre périple, bises à tous !

Jiss&Stef

Publicités

La Havane & Varadero

Après une semaine en France, il est temps de vous raconter la fin de notre voyage à Cuba : La Havane & Varadero.

Nous avons visité La Havane en deux temps : dès notre arrivée à Cuba et avant de repartir pour Paris. Comme vous le savez tous, La Havane est la capitale de l’île avec plus de 2,4 millions d’habitants. JC a adoré, moi un peu moins…beaucoup de bruit, bâtiments délabrés…par contre, nous ressentons bien l’atmosphère cubaine : musique, cocktails, cigares. La vieille ville, ou « Habana Vieja » comporte des bâtiments en ruine mais plutôt jolis, une petite rénovation et certains quartiers seraient presque aussi beaux qu’à Paris ^^

Cette ville semble être figée dans le passé, comme si elle s’était arrêtée dans les années 50 avec notamment les  « belles américaines », les vieux buildings, etc.

Avant dernier stop d’un tout autre genre : Varadero. Nous savions avant d’y aller que ce site était l’un des plus touristiques de l’île. Il faut dire que 20km de plages avec une mer turquoise transparente et du sable fin bien blanc, ça attire le touriste, et du coup nous aussi 🙂 Il faut dire que la plage est très belle, mais nous sommes un peu déçus du village qui n’a pas grand intérêt, d’autant que notre hôte n’était pas particulièrement agréable..lieu touristique oblige ! Ah, et j’oubliais..nous avons eu droit aux relents de gaz chaque soir provenant de la centrale du coin, sympa !

Nous avons quand même bien apprécié les journées détente sur la plage et les soirées pizza et langouste avec nos compagnons de voyage Elodie & Nicolas.

Ce post marque la fin de 4 mois génialissimes, le retour à la réalité va être difficile..

A bientôt pour un petit bilan de notre voyage 😉

Jiss&Stef

La Havane & Varadero

L’Ouest cubain : Vinales & Cayo Levisa

Après les derniers jours paradisiaques au Mexique, nous arrivons à la Havane en fin de journée et nous dirigeons vers une « casa particular » conseillée dans le routard. Il faut savoir qu’ici, il n’y a pas d’auberges de jeunesse, très peu d’hôtels (bien chers) et de qualité médiocre. Nous optons donc pour la solution la plus authentique et au meilleur rapport qualité prix : dormir et manger au sein des familles cubaines.

L’arrivée à Cuba marque un changement radical par rapport à tous les pays visites précédemment..de plus nous retrouvons la fâcheuse habitude d’être sollicités sans cesse, ce qui ne nous amuse que moyennement.. Bref, il va falloir nous y habituer !

Un petit jour passé dans la capitale et nous voici répartis pour la visite de l’ouest cubain. Nous passerons quelques jours à la Havane avant de repartir, nous vous en dirons donc un peu plus à ce moment là !

Après 3h30 de trajet, nous arrivons à Vinales pour l’heure du déjeuner. As usual, nous n’avons rien réservé et toutes les casas sympas indiquées dans le routard sont full. Avec plus de 400 casas particulares dans le village, autant vous dire que nous avions le choix..les locaux en ont donc bien profité pour nous harceler.. Après quelques suées (gros sac sur le dos oblige), nous trouvons refuge chez Amelia, charmante vieille dame qui se plie en 4 pour rendre notre séjour agréable.

Le lendemain, nous décidons de nous rendre à « Cayo Levisa » pour la journée, petite île paradisiaque au large de la côté Ouest. Nous profitons de la mer turquoise et limpide, du sable blanc, du soleil et nous en profitons pour faire du snorkelling. On ne va pas vous le cacher, c’était chouette, mais les fonds marins n’ont rien a voir avec l’Indonésie, il va falloir s’y faire ! (ohh les rabats joie me direz vous ;-))

Le lendemain, petite balade dans la vallée de Vinales où nous marchons au milieu des mogotes (sorte de pains de sucre) et passons devant les champs de tabac, ananas, pommes de terre, bananiers, etc. Nous avons même eu la chance d’assister à un roulage de cigare ! Les « pains de sucre », paysages verts et la terre bien rouge, tous les ingrédients sont présents pour avoir de magnifiques paysages.

Routards dans l’âme, nous ne perdons pas une minute et enchainons sur la péninsule de Zapata au centre sud du pays.

JC vous l’ayant expliqué dans le précédent post, nous sommes désolés mais pas une seule photo ne pourra être mise en ligne (un post, c’est déjà beaucoup compte tenu de la rapidité et la rareté des connexions ici..). Nous nous engageons à mettre toutes les photos en ligne sur le blog dès notre retour !

Jiss&Stef

Vinales

Isla Holbox

Holà chicas, holà chicos,

Première nouvelle, les albums photo, c’est fini. Nous sommes à Cuba et ici, pas d’Internet. Impossible donc de connecter notre PC.

Revenons à nos derniers jours au Mexique. Nous les avons passés sur la Isla Holbox. Le paradis sur terre… Sable blanc, mer turquoise, ciel bleu, cocktails, poisson frais et surtout un calme reposant. Quasiment aucune voiture sur l’île et une longue plage sur laquelle nous avons lezardé de nombreuses heures. En plus, nous nous sommes fait plaisir avec un hôtel de luxe, un des plus beaux de l’île avec une superbe piscine, des suites avec terrasse, hamac, tutti quanti.

Autant vous dire que le retour à la vie de routard à Cuba est un peu dure, mais ça c’est pour le prochain post.. En tout cas Fidel, tiens toi prêt car on arrive!

Jiss&Stef

IMG_7412

Uxmal, Campeche & Edzna

Holà todos

Après la belle réserve naturelle de Celestun, nous repartons à la découverte de nouveaux sites archéologiques et autres villages.

1ère étape : Uxmal
Uxmal est une ancienne citée maya, (tout comme Chichen Itza), qui signifierait « trois fois », indiquant le nombre de reconstructions qu’aurait subies la cité..mystère !
Ce site est d’une beauté remarquable, d’autant plus que nous étions au calme : peu de touristes, pas de vendeurs ambulants, un beau soleil..que demander de plus !
Après avoir bien profité du site, nous repartons pour 3h de route direction Campeche, hop !

2ème étape : Campeche
Après une bonne partie de l’après-midi passée dans la voiture en plein soleil, nous sommes ravis d’arriver dans cette charmante ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco (oui oui encore !).
Campeche est la seule ville fortifiée du Mexique, même s’il ne reste pas grand chose aujourd’hui, le gouvernement fit démolir une partie des murailles afin d’y chercher de l’or et un trésor hypothétique il y a une cinquantaine d’années..idiots ! La ville garde néanmoins tout son charme avec ses maisons colorées, ses rues pavées, son calme. Nous aimons beaucoup !
Nous avons même assisté à un spectacle son et lumière un soir, afin de mieux comprendre l’histoire de la ville… kitsch à souhait !! Le « spectacle » était en espagnol, autant vous dire que je n’ai pas capté grand chose..heureusement, j’avais les explications macros dans le routard 😉

Minute culture : A l’époque, Campeche était le seul port du Yucatán d’où partaient l’or, l’argent, etc. Les pirates comptaient bien en profiter, c’est pourquoi la ville était régulièrement pillée. On comprend mieux pourquoi il y avait autant de références aux pirates dans la ville, à commencer par notre auberge..Voilà vous savez tout ! Assez parlé culture, avons-nous bien mangé à Campeche ??

La réponse est oui ! Nous nous sommes bien régalés avec les bons poissons grillés et autres tacos ! Il faut savoir qu’ici, ils vous servent une tonne de tacos avec différentes sauces en apéro, comme ça pas utile de servir un accompagnement avec le poisson..parfait pour le régime..

3ème étape : Edzna
Nous décidons ensuite de faire une petite escale à Edzna, site archéologique situé à 60km de Campeche. Superbe ! Nous ne regrettons pas notre petit détour. Le site est peu connu (donc peu touristique), assez sauvage, ce qui nous empêche de voir certains édifices mais les rénovés sont vraiment impressionnants, surtout l’edificio de los cinco pisos (pyramide).
Edzna note la fin des visites archéologiques, notre prochaine étape étant la plage, le soleil, les siestes..avant de repartir pour Cuba.

Hasta luego muchachos !

Jiss&Stef

UxmalNB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Valladolid, Chichen Itza & Izamal

Hello tout le monde !

Après la belle région de Tulum, nous voici partis pour la visite du Yucatan plus « traditionnel » : la région du centre.

1ère étape : Valladolid

A 160km de Tulum, Valladolid est un point stratégique pour visiter le centre. C’est une petite ville avec beaucoup de charme, peu touristique et qui peut être très animée notamment le week-end. Nous avons eu la chance de profiter d’un dimanche soir enflammé sur le zocalo (place principale) au rythme de la musique mexicaine – bon il faut dire que le public n’était pas tout jeune 😉 On a également bien profité de la bonne cuisine mexicaine et yucatèque. Le lendemain, visite de Chichen Itza et retour à Valladolid dans l’après-midi afin d’éviter de rouler de nuit. Ah oui on ne vous l’a pas encore dit, ici le soleil se couche à 17h30 pétantes !! Donc afin d’éviter de rouler de nuit, nous devons finir nos excursions vers 15/16h selon la route à faire. Et on ne vous raconte pas le dilemme pour l’apéro : mieux vaut-il un apéro à 17h avec le coucher de soleil ou à une heure décente mais de nuit ?! Cela ne dérange pas vraiment JC qui peut commencer la bière dès le midi 🙂

2ème étape : Chichen Itza

Nous attendions avec impatience de voir notre 4ème merveille du monde moderne (et la 3ème du voyage). Nous comprenons vite que ce site est le plus touristique du Yucatan : des vendeurs ambulants partout..et quand je dis partout, c’est vraiment à chaque recoin du site..Welcome to Disneyland ! Inadmissible pour un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco..malgré cela, il faut dire que le site est tout simplement superbe, les édifices sont vraiment bien restaurés. Nous prenons le temps d’admirer le Castillo (grande pyramide), le jeu de pelote, le temple aux Mille Colonnes..il ne nous faudra pas moins de 3 heures pour nous rassasier 🙂 En fin de journée, retour à Valladolid pour y passer la nuit.

3ème étape : Izamal

Parce qu’il se situe sur la route en direction de Mérida, nous décidons de faire un stop à Izamal, petit village colonial bien tranquille. Les maisons y sont peintes en jaune et blanc, tout comme le couvent qui domine la ville. L’atmosphère y est tranquille, peu ou pas de touristes, la pause fut agréable. Par contre, ici, le sucre semble se manger avec des fourmis, ça nourrit ! 😉

A bientôt pour de nouvelles « aventures » !

Jiss&Stef

Valladolid, Chichen Itza & IzamalNB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Valparaiso & Santiago

Bonjour bonjour,

Après 12h dans notre dernier bus de nuit (enfin on espère !), nous voici arrivés bien claqués à Valparaiso au petit matin. « Valpo » est le premier port du Chili et la deuxième ville du pays avec près de 300 000 habitants. Valparaiso est constituée de la « ville basse », abritant le port et la majorité des commerces, et la « ville haute » ou « cerros », collines surplombant la ville. Nous tombons amoureux des « cerros » avec les maisons en tôle multicolores, les jolis tags et surtout l’atmosphère paisible.

Nous décidons d’y rester 2 bonnes journées afin d’admirer ces maisonnettes aux couleurs vives et des belles vues en empruntant les funiculaires appelés « ascensores ». Bien sûr, nous en profitons pour tester de bons petits restaurants et bars, même si notre budget nous limitera comme d’habitude 😦 Valparaiso, c’est aussi une des maisons du célèbre poète chilien Pablo Neruda, que nous n’avons pas manqué de visiter. Par contre, pas de photos, carte mémoire oubliée dans le PC oblige (oui oui ça arrive..) !

La dernière étape de notre voyage au Chili sera Santiago, la capitale du pays, avec plus de 5 millions d’habitants, à 115 km au sud est de Valparaiso. Nos jours étant comptés, nous ne pourrons y rester qu’une toute petite journée (ayant privilégié le calme de Valpo). Grande ville par excellence, Santiago est bruyante, pas spécialement belle mais pas si désagréable pour les amateurs de gros centres urbains.

C’est avec une grande tristesse que nous quittons le Chili et surtout l’Amérique du Sud pour nous envoler vers le Mexique (région du Yucatan) et ses belles plages de sable blanc..changement radical ! Après ces 3 mois passés à visiter Pérou, Bolivie, Argentine, Chili sans oublier Rio, nous ne pouvons que vous recommander de faire de même ! C’était tout simplement magique..Assez parlé, à nous les Caraïbes !!

A très bientôt,

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Ile de Chiloé

Holà Amigos,

Après notre fameux trek, nous décidons de nous reposer sur l’île de Chiloé, réputée pour ses nombreuses églises (pas moins de 200, dont 16 classées au patrimoine mondial de l’Unesco), ainsi que ses maisons multicolores.

Nous avons découvert tardivement que pour relier Puerto Natales à Puerto Montt (grande ville la plus proche de l’île de Chiloe), il fallait faire 36 heures de bus et repasser par l’Argentine..et oui, il n’y a pas de route sur cette partie du Chili qui est constituée majoritairement de fjords ! Nous optons donc pour l’avion, notre petit extra qui ne nous coûtera finalement pas beaucoup plus cher et nous permettra de profiter un peu plus longtemps !

Arrivés à Puerto Montt, nous repartons directement pour Castro, capitale de l’île. Nous prenons le temps d’y admirer les « palafitos », maisons de pêcheurs multicolores sur pilotis, et nous baladons tranquillement sous un grand soleil. Nous sommes chanceux car il pleut habituellement beaucoup sur Chiloé ! Certains disent même que les paysages de l’île rappellent un peu l’Irlande..sûrement à cause du climat 🙂 Le soir même, nous prenons un colectivo direction Dalcahue, joli village côtier à 20 km au nord de Castro. Le lendemain, nous nous rendons sur l’Isla Quinchao en face de Dalcahue où se situe la plus ancienne église de l’île (1730), pour finir notre visite à Ancud où nous passerons la soirée à siroter du bon vin 🙂

Chiloé est une île calme où il fait bon vivre. Idéal après un trek de 4 jours par exemple ! Et pour les amateurs de poissons et de fruits de mer, cette île sera votre paradis (le mien donc) ! Autre petit plus : l’île ne comptant que très peu de touristes, il est facile d’être logé chez l’habitant – pour cela, mieux vaut bien comprendre le chilien, car les autochtones ont un sacré accent !!

Après deux jours au vert, nous décidons de profiter à fond de nos derniers moments au Chili. Prochaine destination : Puerto Varas afin de visiter la région des lacs.

Jiss&Stef 

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Ushuaia

Hello todos,

Après 20h de bus, 2 passages de frontière et la traversée du détroit de Magellan en bateau, nous voici enfin arrivés au bout du continent, au bout de la terre de feu : Ushuaia ! A savoir quand même pour votre culture que la ville la plus australe du monde n’est pas Ushuaia mais Puerto Williams au Chili…Ceci méritait d’être dit ! 🙂 La traversée de la terre de feu en bus était certes longue mais valait bien le coup d’œil..des milliers de kms désertiques mais tellement beaux..oui c’est ça la Patagonie, le moindre km est un spectacle !

Ushuaia est un peu une ville mythique médiatisée par mister Hulot, ce qui l’a rendue un peu trop chère à notre goût. Minimum 300 pesos la chambre double en auberge..nous opterons donc pour le bon dormitorio! Chambre partagée avec deux hippies, il ne manquait que le chien et on se serait cru à la Rochelle ou Rennes !! :-))

Que fait-on à Ushuaia ? À vrai dire pas grand chose ! On médite sur le fait d’être « presque » au bout du monde, on pense à Nico et à TF1, et on fait aussi de belles balades en bateau et au parc national. Bien sympa, d’autant que cette escale nous a permis de retrouver notre compagne de voyage Mathilde que nous avions perdue de vue depuis la Bolivie.

Prochaine étape : le Chili !
Bye bye Argentina, don’t cry for us 😉

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album

Puerto Madryn & Péninsule Valdès

Salut tout le monde !

Depuis Buenos Aires, il nous a fallu environ 18h de bus pour atteindre Puerto Madryn, première escale en Patagoniiiiiiiiiiiiiiiiiiiie..peut-être la région la plus attendue du voyage !

Nous commençons vraiment à ressentir la baisse de température et les vents glaciaux (et ce n’est qu’un début !).

1ère journée : un peu de repos, accompagné d’une bonne balade au bord de l’eau accompagnés de 2/3 chiens – allez savoir pourquoi, nous attirons définitivement les chiens !

Le lendemain, nous nous levons aux aurores, direction la Péninsule Valdès. Nous ferons tout d’abord un stop à Puerto Pyramides pour une petite balade d’une heure au milieu des baleines. Le spectacle est assez époustouflant. Nous admirons plusieurs mères avec leur bébé (enfin un bébé de 4/5m) dont une sorte d’albinos (tout blanc), ce qui est plutôt rare. Voir les baleines de si près nous permet de nous rendre enfin compte de la grandeur de ces bestioles (environ 7 mètres à l’âge adulte), même si nous ne les verrons pas faire de saut à proximité.

Dans la Péninsule, nous avons pu apercevoir : pingouins, éléphants de mer, nandus (voisins de l’autruche),…mais aussi des orques, ce qui est assez rare. En fait, ces trois orques venaient chasser les bébés éléphants de mer se reposant au bord de l’eau. Heureusement, nous n’avons vu que les tentatives, pas de morts en notre présence !

3ème journée : une fois de plus, levés très tôt, direction Punta Tombo, afin de marcher au milieu des Pingouins ! Ce fût une expérience magnifique, ces petites bêtes nous rendent fous, leurs postures, leur démarche… so cute 🙂 On vous laisse en juger par vous-même avec les photos.

Last day : tellement émerveillés par tous ces animaux, nous décidons d’exploser encore + le budget et d’aller voir les éléphants de mer, mais de beaucoup plus près cette fois-ci..MAGIQUE !! Nous étions seuls au monde au milieu de ces « petites bêtes », cela n’a pas de prix..la plus belle expérience avec Punta Tombo. Bon, il faut l’avouer, j’ai quand même eu une petite frayeur quand JC a glissé et fait tomber une grosse pierre à 2 pas d’une femelle et de son petit..Elle s’est mise à crier vraiment fort sans me lâcher du regard…mon cœur battait à fond..Il n’y a pas à dire un mammifère de 3 tonnes ça impressionne (merci Jiss..) !

En résumé, nous sommes conquis, et serions bien restés encore quelques jours de plus à contempler ce joli spectacle ! Mais la suite de la Patagonie nous attend, avec de jolies surprises à venir !

Jiss&Stef

NB : N’oubliez pas de cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser l’album